Quels sont les 4 ingrédients de la bière ?

Ingrédients de la bière

La plupart des gens savent que le vin est fabriqué à partir de jus de raisin mais peu de personnes savent véritablement quels sont les ingrédients de la bière… Eh bien, avec cet article, je compte bien préciser la chose et montrer que dans la bière, il n’y a pas que du houblon.

Il est bien évident que d’autres ingrédients peuvent rentrer en ligne de compte dans la fabrication du produit. J’en parlerai ultérieurement dans un autre article. Mon intention ici est de me focaliser sur les 4 ingrédients principaux donnant naissance à la bière.

Premier ingrédient : l’eau

La bière est composée à plus de 90 % d’eau. C’est donc un ingrédient qui va influencer énormément le produit fini. La qualité de l’eau utilisée, et notamment sa composition en sels minéraux, va jouer un grand rôle sur le goût et la texture de la bière. On parle ici du calcium, du magnésium, du zinc, du cuivre, de sulfate… Demandez à deux brasseurs de produire la même bière à partir des mêmes ingrédients, le résultat ne sera pas identique vu que leur eau est différente.

En fonction des taux des sels minéraux de l’eau, la biochimie de la bière va changer. Une eau douce sera idéale pour brasser une pils et une eau dure sera parfaite pour brasser une saison ou une stout. Aujourd’hui, grâce aux progrès de la chimie, les brasseurs professionnels (et même amateurs) peuvent modifier la qualité de leur eau de brassage pour produire tel ou tel type de bière.  

Deuxième ingrédient : le malt

Il ne s’agit pas d’une céréale à proprement parler mais plutôt de la transformation de cette dernière pour libérer les sucres présents naturellement sous forme d’amidon pour qu’ils puissent se dissoudre dans l’eau. Cette opération est effectuée dans une malterie. Les céréales apportées par les agriculteurs seront humidifiées pour germer. Une fois germées, elles seront chauffées pour être séchées et ensuite torréfiées. On peut alors parler de malt.

Il existe différents types de malts, entendez par là, différents degrés de torréfaction qui donneront au final des bières plus ou moins colorées. Une bière blonde sera brassée avec un malt clair tandis qu’une brune ou une noire avec un mélange de malt clair et de malt torréfié comme du café. Les brasseurs utilisent principalement du malt d’orge, mais il existe aussi du malt de blé, de seigle, d’avoine, d’épeautre et de sarrasin.

Troisième ingrédient : le houblon

Contrairement à la croyance populaire concernant les ingrédients de la bière qui veut que le houblon soit l’ingrédient phare de la bière, il n’y en malheureusement que très peu. Moins de 1 % au total ! Son premier rôle est d’agir comme un agent conservateur du produit. Son deuxième rôle est de donner de l’amertume à la bière grâce à ses molécules amérisantes. Et enfin troisième rôle, donner du parfum à la bière grâce à ses molécules aromatiques.

Il existe des centaines de variétés de houblon et de nombreux profils aromatiques qui permettront d’avoir des bières aux arômes fruités, herbacés, épicés, végétaux,… On distingue les variétés amérisantes et les variétés aromatiques. On pourrait comparer les houblons aux cépages pour le vin, avec l’idée de terroirs et de profils aromatiques.

Quatrième ingrédient : la levure

Dernier des ingrédients de la bière et non des moindres : la levure. Il s’agit de champignons microscopiques qui transforment les sucres en alcool et en gaz carbonique à travers le processus de la fermentation. Elle a été découverte en 1857 par Louis Pasteur. Avant ça, on en ignorait l’existence et les bières fermentaient grâce aux levures sauvages se trouvant naturellement dans l’air ambiant.

Aujourd’hui, de nombreux types de levures existent. Chacune d’elles va avoir ses caractéristiques propres quant à la texture et au goût de la bière. On distingue trois grands types : les levures Saccharomyces Cerevisiae (pour les bières de haute fermentation), les levures Saccharomyces Carlsbergensis (pour les bières de basse fermentation) et les levures Brettanomyces Lambicus et Bruxellensis (pour les bières de fermentation spontanée).

Voilà, avec cet article vous aurez appris que la bière ce n’est pas que du houblon et que la qualité des ingrédients de la bière revêtent une importance capitale pour le goût et la texture de celle-ci. Comme vous pouvez le voir, c’est une boisson composée d’ingrédients naturels. Orientez-vous vers des bières artisanales pour vous assurer de cette composition 😉

Cet article vous a plu ? Pensez à le partager 😉 et abonnez-vous pour obtenir chaque semaine des conseils pour cultiver votre goût !

Peut-être seriez-vous intéressé(e) par l’article portant sur l’étude de la bière, cliquez ici pour le consulter.

Merci et au plaisir !  

Crédits image : kangbch

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire