Manger moins et mieux : en 50 semaines

Manger moins et mieux

Et voilà, le blog « Cultive ton Goût » est officiellement lancé ! Bienvenue à tout le monde ! C’est parti pour une longue série d’expériences incroyables et délicieuses. Ce blog vise à vous emmener à la découverte du monde du goût et des plaisirs de la table. Un des objectifs principaux est d’apprendre à manger moins et mieux. Pas mal ! Il y a de quoi faire, il y a de quoi prendre son pied et surtout se faire plaisir.

Pour en savoir plus sur ce blog, je vous invite à vous rendre sur la page « À propos » que vous trouverez dans la barre du menu, où je vous explique ce projet, les bénéfices que vous pourrez en retirer et enfin mon parcours personnel dans le domaine. Je vous souhaite d’ores et déjà une bonne lecture et un excellent apprentissage !

Pour démarrer ce blog sur les chapeaux de roues, j’ai décidé de me lancer un défi passionnant et ce sera à coup d’articles bien ficelés que je vous ferai part de mes avancées dans le domaine.

Un défi pour manger moins et mieux

Pendant un an, je me propose de manger moins et mieux en étudiant les aliments de notre menu quotidien. Après m’être concentré sur le monde des boissons, j’ai à présent envie de partir en exploration dans celui des aliments. Il y aura deux dimensions : théorique et pratique. Par la théorie, j’entends une étude approfondie des aliments. Et par la pratique, j’appliquerai ce que j’aurais appris lors de mon étude pour sélectionner, acheter et déguster au mieux ma nourriture.

Ce défi est un coup de gueule ! C’est une révolte personnelle contre l’alimentation médiocre qu’on nous vend un peu partout. J’ai souvent l’impression d’être pris pour un imbécile en achetant à manger. Je suis persuadé qu’un grand nombre de nos problèmes quotidiens (santé et autres) peuvent être réglés par une meilleure alimentation qui procure du plaisir et qui rend heureux.

Gusto e tempo - du temps et du goût
Gusto e tempo !

Dans la vie, entre le temps de travail, les activités extra-professionnelles et le temps consacré à nos proches et aux tâches ménagères, il ne nous reste que très peu de temps pour nous nourrir convenablement. Je veux dire par-là prendre le temps de s’asseoir et de manger à son aise, mais aussi de cuisiner et enfin de faire ses courses.

Cuisiner, c’est donner de l’amour. À mes yeux, il s’agit d’une activité complète et épanouissante. Elle allie le manuel à l’intellectuel. De plus, elle permet de faire travailler nos cinq sens. C’est ludique et surtout cela permet d’apprendre un paquet de choses tellement c’est riche à tout point de vue.

En Italie (et maintenant presque partout), on parle de Slow Food et de Slow Life. Là-bas, c’est la douceur de vivre qui prime… la dolce vita… Pourquoi ? Pour les Italiens, consacrer du temps à bien se nourrir c’est aussi consacrer du temps précieux à soi et à ses proches.

Un esprit sain dans un corps sain

L’alimentation a toujours été considérée comme la première des médecines. À l’Antiquité, Hippocrate disait : « Que ton aliment soit ta seule médecine ! ». En effet, en observant d’un peu plus près chaque aliment, on trouve des vitamines, des minéraux,… Bref, tous les nutriments essentiels à notre bonne santé. C’est pour cela que je veux me documenter sur mon alimentation et l’analyser intégralement pour être en meilleure santé.

Bien sûr, il n’y a pas qu’une alimentation équilibrée pour vivre en bonne santé… il y a d’autres facteurs qui rentrent en ligne de compte : une activité physique régulière, peu de stress, un temps de sommeil suffisant,… Cela forme un tout mais l’alimentation reste quand même au cœur de tout cet écosystème du bien-être et de la qualité de vie.

Dans ma vie, j’ai relativement bien mangé jusqu’à présent, souvent beaucoup et pas forcément de la façon la plus équilibrée qui soit. Aujourd’hui, j’aimerais manger moins et mieux. Ce qui veut dire moins de produits transformés et donc plus de produits bruts à manger tels quels ou bien à cuisiner (pour certains, je devrais apprendre à les cuisiner).

Manger moins et mieux demande du temps

Apprendre à manger moins et mieux, cela demande pas mal de temps, mais je pense que sur une période étalée d’un an, il y a déjà moyen de faire évoluer pas mal de choses. Tout mettre en place d’un coup s’avère compliqué et fastidieux. Cependant, je pense que petit à petit, c’est jouable. Ce dont je suis certain, c’est que je vais vers un mieux, alors dans tous les cas, c’est tout bon !

En plus des courses et de la cuisine, je vais aussi consacrer du temps à en savoir davantage sur mon alimentation. Qui dit en savoir davantage, dit se documenter, s’informer et étudier. Ce travail de documentation s’annonce d’ores et déjà passionnant. Je possède déjà pas mal de livres sur les différents secteurs qui ont trait à l’alimentation et au goût. Ce sera l’occasion pour moi de les lire et d’apprendre un bon nombre de choses.

Si je veux atteindre mes objectifs, je vais devoir passer par différentes phases pour éviter de me sentir dépassé ou perdu face à l’importance de la tâche qui m’attend. Néanmoins, j’ai bon espoir et je suis plein de bonne volonté. J’ai envie de changer. Si j’ai besoin de changement, c’est qu’au fond de moi je sens que quelque chose ne me convient pas. Je refuse le statu quo et je fais en sorte de trouver mon bonheur et ce qui me correspond.

Mes objectifs

Pour ce défi, je me fixe comme objectif de rédiger et publier un article par semaine qui sera un genre de compte rendu de mes avancées en la matière. D’un côté, vous y trouverez plein de trucs et astuces pour pouvoir sélectionner les meilleurs produits. Et d’un autre, vous aurez aussi de nombreux conseils ainsi que des informations pertinentes au sujet des aliments. Vous pourrez alors mettre en œuvre des actions concrètes dans votre vie quotidienne afin de manger moins et mieux et de vous faire plaisir au maximum.

Par ailleurs, j’essaierai de confectionner des produits moi-même à la maison. Je pense entre autres au pain, aux yaourts, aux glaces et sorbets ainsi qu’aux confitures. Il est possible voire même certain que je développe de nouvelles compétences et produisent encore davantage de produits maison d’ici la fin de ce défi qui s’achèvera en juillet 2020.

Last but not least, manger et boire, deux actes quotidiens a priori complètement anodins, vont prendre une toute autre dimension. Et je vous promets que vous ne vous nourrirez plus de la même façon. Vous allez découvrir un monde incroyable où se nourrir devient un véritable art de vivre.

Je crois fermement qu’il me sera difficile de faire marche arrière une fois les changements opérés. Et puis merde, la vie est courte et ce serait vraiment con de me contenter de choses médiocres. J’ai aussi envie de pouvoir dire comme le disait si bien le poète Oscar Wilde :

« Mes goûts sont simples : je me contente de ce qu’il y a de meilleur ».

Oscar Wilde

Un dernier mot

Manger moins et mieux passe par plus de variété et plus de goût
Prêt ? 🙂

Il est certain que j’ai du pain sur la planche. Néanmoins, je reste convaincu que c’est pour un mieux et que si je veux changer des choses, le meilleur moyen c’est d’agir, de tester, d’échouer éventuellement (cela fait partie du jeu !) et de poursuivre mes efforts jusqu’à atteindre mes objectifs.

Ce défi d’un article par semaine pendant un an (je compte 50 articles au total) est un excellent moyen de me motiver. Ensuite, partager mes avancées avec vous me donnera l’envie d’aller toujours plus loin pour vous offrir davantage de contenu intéressant et utile. Et enfin, d’ici un an, il y aura des résultats et ça je le sais… C’est évident ! Quand on s’applique à quelque chose, qu’on le fait avec envie, passion et motivation… il ne peut y avoir que du progrès et de la satisfaction.

Je vous invite à me suivre et à appliquer ce que je partage avec vous à travers les articles. Vous verrez qu’ensemble, nous allons entre autres :

  • manger moins et mieux, bien sûr 😉
  • avoir une alimentation plus équilibrée, plus saine et plus variée
  • nous payer un de ces voyages gastronomiques
  • découvrir les coulisses de l’industrie agro-alimentaire et du monde artisanal
  • manger à la maison comme si nous étions au restaurant
  • perdre quelques kilos en trop et être en meilleure forme

Pas mal non ? Que demander de plus ? Qu’en dites-vous ?

Crédits images : Stefan Johnson, Mae Mu

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  

2 Replies to “Manger moins et mieux : en 50 semaines”

  1. Excellente initiative

    1. Merci 😉

Laisser un commentaire