Manger frugalement : 5 excellentes raisons

Repas léger et frugal

Souvent, on associe l’idée de manger frugalement à celle de manger “pauvrement”. Rien n’est plus faux ! Il faut se défaire de cette idée, car contrairement à ce que l’on pourrait penser, manger de cette façon présente des intérêts non négligeables et ce, à plusieurs niveaux. Je vais vous donner ici 5 raisons pour lesquelles manger moins apportent des bienfaits dans notre vie et permet d’être plus heureux. Cela peut paraître trop beau pour être vrai, et pourtant… Vous verrez d’ici la fin de l’article que manger frugalement peut être synonyme de manger “richement”.

Manger frugalement pour faire des économies

Cela peut sembler con à dire mais le fait de manger moins permet de faire des économies assez substantielles au niveau du budget personnel ou familial consacré à l’alimentation. Lorsque que l’on compare le coût de la vie d’aujourd’hui à celui des années 1950 ou 60, beaucoup de choses ont changées et pourtant, c’était il n’y a pas si longtemps que cela. À cette époque, l’alimentation occupait la première place au niveau du budget. De nos jours, d’autres nécessités, comme par exemple les nouvelles technologies ou le matériel, ont pris une place considérable dans nos vies, parfois au détriment de notre alimentation et de notre santé.

Manger rapidement est devenu la norme pour beaucoup d’entre nous. Malheureusement, cela donne le feu vert à la malbouffe et à la qualité médiocre pour entrer dans nos vies et nous rassasier à grands coups de sel, de sucres, de graisses et d’autres additifs alimentaires qui aident à mieux faire passer le tout. Tous ces stratagèmes industriels (totalement superficiels) ne coûtent pas cher et produisent des résultats étonnants. Ne croyons pas les discours disant qu’en diminuant le coût de la nourriture, on règle le problème de la faim. Personnellement, je préfère avoir aujourd’hui une alimentation frugale de qualité que d’avoir des problèmes de santé plus tard en raison de l’ingestion d’aliments industriels transformés.

La meilleure alternative possible pour manger mieux tout en faisant des économies est de préparer ses repas à l’avance, à la maison et avec des ingrédients simples et naturels. Et puis, il y a l’argument du « manque de temps ». Il est tout à fait possible de dégager de temps normalement passé devant la télé ou sur les réseaux sociaux (deux activités parmi les plus chronophages) pour le consacrer à cuisiner. C’est ludique, divertissant et créatif ! Ça fait travailler les cinq sens et développe de nouvelles compétences !

Faire son pain. Développer ses compétences en cuisine.
Développez votre créativité et vos compétences !

Pour être en meilleure santé

La taille originelle de notre estomac est aussi grosse que celle de votre poing fermé. En général, on dit que l’estomac d’une femme a plus ou moins la taille d’une orange et celui de l’homme, celle d’un pamplemousse. Il s’agit d’un organe « élastique », qui s’adapte à ce que nous mangeons. Et bonne nouvelle, cela va dans les deux sens, si on diminue les quantités, petit à petit notre estomac retrouve sa forme d’origine. Réfléchissons à cela lorsque nous sommes devant votre assiette. 😉

Alors je me doute bien que cela n’est pas facile, moi-même j’ai plaisir à bien manger et les repas copieux ne me font pas peur. Toutefois, à la longue, ce n’est pas vraiment idéal pour la santé. La digestion se fait difficile, maux de ventre, lourdeurs d’estomac, etc. Avec quelques petites modifications, il est possible d’entrevoir les choses sous un jour nouveau, d’améliorer son quotidien et de se sentir mieux à long terme. Voyons un peu ensemble comment manger frugalement au long de la journée et comment prévenir les inconvénients.

Un petit-déjeuner équilibré donne de l’énergie pour bien démarrer la journée et être en forme. À midi, il vaut mieux manger léger car sinon, il y a des risques de devoir faire face à l’ « heure digestive ». Vous savez, ce moment où vous baillez de fatigue car toute l’énergie est concentrée au niveau de l’appareil digestif. Le travail n’est alors plus aussi productif dans l’après-midi. Et le soir, pour avoir une bonne nuit de sommeil et éviter la perte d’énergie dans une digestion trop importante, on va plutôt privilégier manger peu. Le sommeil sera ainsi récupérateur et le lendemain au réveil, vous n’aurez pas une sentiment de fatigue.

Manger frugalement pour perdre du poids

Pour compléter ce que j’ai écrit ci-dessus, quand on mange moins, on perd du poids. Un poids idéal est aussi une condition sine qua non à une meilleure santé. Manger frugalement permet d’apporter le nécessaire à notre corps pour qu’il puisse fonctionner. Or, notre corps se retrouve souvent agressé par les surplus de nourriture qui se transforment en réserves (en graisses quoi !) dans la partie abdominale pour les hommes et au niveau du bassin et des hanches pour les femmes. Ces excédants non nécessaires font plus de mal que de bien à notre organisme.

Manger frugalement permet de perdre du poids.
Manger frugalement permet de perdre du poids.

En effet, il y a des risques qu’il vaut mieux éviter comme l’hypertension ou le diabète, en passant par un cholestérol trop élevé ou encore des problèmes de dos et de genoux. Les maux de dos et de genoux peuvent en partie voire complètement être réduits en perdant des kilos afin d’atteindre son poids idéal. En mangeant de façon frugale, on peut être certain de perdre du poids et de se sentir mieux. Évitons les aliments transformés et optons plutôt pour la cuisine maison avec des ingrédients sains et naturels. Ils sont naturellement riches en nutriments, vitamines, sels minéraux et oligo-éléments qui fourniront à votre organisme l’énergie nécessaire.

En mangeant des quantités raisonnables, sans exagérer, vous allez rapidement vous affiner. Dans la culture japonaise, on estime qu’il faut s’arrêter de manger une fois que notre estomac est rempli à 80 %. Ne jamais sortir de table le ventre plein. J’aime beaucoup ce raisonnement. Il faut aussi prendre le temps de bien mastiquer chaque bouchée avant d’avaler, cela facilite le travail de la digestion et en plus, l’information de satiété arrive plus rapidement au cerveau, ce qui permet de limiter les quantités ingérées. Vous voilà prévenus ! 😉

Pour apprécier votre nourriture

De mon côté, le fait d’avoir décidé de manger moins et mieux me donne envie d’en savoir plus sur ce que je mange, la composition, les valeurs nutritives ainsi que l’origine des produits que j’achète. Par conséquent, j’ai une sorte d’intimité que j’entretiens avec ma nourriture et la conviction que ce que j’ingère me fait du bien car je connais le produit et la valeur qu’il a. Ensuite, comme je prépare de moins grosses quantités, cela demande moins de temps de préparation, ce qui me permet de consacrer plus de temps à être à table.

Manger comme un roi !
Ça c’est manger comme un roi !

Comme je mange moins, je préfère opter pour une nourriture plus riche en nutriments, qui nourrit beaucoup plus que la nourriture conventionnelle que j’avalais habituellement auparavant. Ce qui veut dire que je me tourne presque exclusivement vers des aliments naturels, artisanaux et issus de l’agriculture biologique. Le budget n’augmente pas étant donné que j’ai réduit les quantités. Je découvre enfin les joies de pouvoir manger comme un roi tous les jours ou presque. Bien évidemment, il y a des écarts de temps à autre mais tout s’équilibre au final.

Pour des raisons que j’ignore, le temps passe toujours de plus en plus en vite et nous pousse irrémédiablement à manger souvent sur le pouce, sur un coin de table ou encore debout, en mouvement. Avouons que ce n’est pas vraiment top quand même ! Mais bon, on fait avec. Cela dit, si on décide de se dégager du temps pour manger, cela devient tout de suite plus agréable. En savourant notre repas et en prenant notre temps, nous ne pouvons que faire du bien à notre corps et à notre esprit. Mens sana in corpore sano, les amis !

Manger frugalement pour éviter le gaspillage

L’environnement est au cœur des débats et bien évidemment, l’alimentation y joue un rôle prépondérant. Au vu des quantités de nourriture jetées à la poubelle chaque année, manger frugalement constitue une parade simple et efficace à ce problème du gaspillage. Il faut acheter ce dont on a besoin, le plus frais possible bien entendu et toujours avec une idée de parcimonie.

Pour rejoindre le point précédent, en achetant uniquement des aliments frais et naturels, vous allez considérablement réduire le plastique généré par les emballages en tous genres qui arrivent chez nous sans qu’on ne le souhaite vraiment. Par ailleurs, en cuisinant des quantités plus petites, vous êtes de ne pas avoir de restes dans les assiettes. Donc, à terme, voyez que vous aurez moins de déchets et moins de poubelles.

Pour finir, voici ici quelques trucs pour vos achats. Pour les conserves, les boissons et tous les autres produits qui se conservent dans le temps, achetez en gros si vous le pouvez. Certains magasins proposent même de vous livrer gratuitement votre commande si sa valeur est supérieure à 100 €. Alors, autant en profiter ! 😉 Ensuite, pour tout ce qui est fruits et légumes, il existe l’option des paniers dans les commerces de proximité ou encore dans des coopératives paysannes (avec parfois aussi l’option de livraison), ce qui donne l’occasion de varier les plaisirs et d’avoir des produits frais et locaux chaque semaine. Pour le pain, la viande et le poisson, en acheter une à deux fois par semaine suffit également.

Maintenant, c’est à vous de jouer ! Amusez-vous, régalez-vous ! Mangez frugalement mais mangez bien ! La vie est belle. 😉

Merci pour les partages, les likes et les commentaires ! 🙂

Article 03/50 du défi “Manger moins et mieux : en 50 semaines

Crédits image : Anastasia Zhenina, Agence Producteurs Locaux Damien Kühn, Jennifer Burk, Daria Litvinova

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire