Boissons végétales : bienfaits et variétés

Boissons végétales - bienfaits et variétés

Les boissons végétales existent depuis pas mal de temps et pourtant elles connaissent véritablement leur essor depuis moins d’une dizaine d’années. Elles font de plus en plus d’adeptes et l’offre ne cesse de s’agrandir. Voyons ensemble ce que ces boissons sont vraiment et quels sont leurs bienfaits pour notre consommation.

À qui sont destinées ces boissons végétales ?

Tout le monde, sauf aux enfants de moins de 3 ans et aux femmes enceintes car ils peuvent occasionner de graves carences et être dangereux pour la santé des enfants. La boisson de soja en particulier car le soja contient des perturbateurs endocriniens, ces derniers peuvent avoir des effets néfastes sur l’organisme aussi bien de la femme enceinte que de l’enfant qui va naître.

Ces boissons sont arrivées sur le marché essentiellement pour trois raisons. Tout d’abord, pour les personnes intolérantes au lactose ou qui trouvent que le lait est mauvais pour la santé, ensuite, pour les personnes végétaliennes qui refusent de consommer des produits d’origine animale et enfin pour offrir de nouveaux produits aux personnes en manque de sensations gustatives fortes et souhaitant apporter un peu plus de diversité à leur alimentation.

Qu’une chose soit claire : ce n’est pas du lait ! On parle souvent de « lait de… »… Or aux yeux de la loi, elles doivent être appelées « boissons végétales » ou « jus végétaux » car elles ne ressemblent en rien au lait. De fait, le lait est un aliment à part entière puisqu’il est composé naturellement de bons nutriments pour notre santé. Les boissons végétales sont des substituts du lait. Seules deux de ces boissons peuvent s’appeler « lait » étant donné leur usage traditionnel : le lait de coco et le lait d’amande.

Quels sont leurs bienfaits ?

Ces boissons sont composées à plus de 90 % d’eau mixée avec l’aliment présenté sur la boîte et adoucie avec du sucre ou pire, des édulcorants (cfr mention « sans sucre ajouté »). L’idée reste quand même de se rapprocher du profil nutritionnel du lait de vache. Qui dit lait de vache dit minéraux (calcium), lactose (sucre), protéines (caséine), vitamines et matières grasses. En général, les boissons végétales présentent les mêmes valeurs caloriques que le lait de par l’huile ajoutée (souvent huile de tournesol) qui les compose, il manque néanmoins les vitamines A, D, E, B2 et B12, sans compter les glucides et le calcium.

En effet, la réglementation bio interdit d’ajouter des vitamines dans les boissons végétales. Bien que vous pourriez trouver des produits non biologiques enrichis en vitamines artificielles. Certaines boissons végétales sont également enrichies en calcium. Ces dernières sont à privilégier si vous cherchez à remplacer le calcium du lait traditionnel. Il se présente sous forme d’algue marine ou bien sous forme de phosphate de calcium (même si ce n’est pas vraiment la même chose). La boisson végétale de soja (pour les protéines) et celle de coco restent probablement les plus naturelles et les plus intéressantes pour la santé.

Boissons végétales disponibles : composition et prix

  • Coco : eau de coco et pulpe de coco (et parfois édulcorants). Environ 1,50 €/litre.
  • Amande : eau, sucre, amande 2 à 5 % (et parfois des additifs). Environ 2,40 €/litre.
  • Soja : eau et fèves de soja. Environ 1,50 €/litre.
  • Riz : eau, riz 10 %, huile de tournesol, épaississant, malt d’orge, sucres. Entre 1,50 € et 2 €/litre.
  • Avoine : eau, avoine 10 à 12 %, huile de tournesol, algue marine. Un peu plus de 2 €/litre.
  • Épeautre : eau, épeautre 5 à 7 %, mélangé souvent avec du riz 5 % et de l’avoine, huile de tournesol et sucre. Entre 2 € et 2,50 €/litre.
  • Il existe aussi des boissons végétales de chanvre, de quinoa, de millet, de noix de cajou, …
  • En Espagne, entre début avril et fin octobre, en Catalogne et du côté de Valence, on peut boire de la horchata, une boisson végétale à base d’eau, de souchet (noix tigrées), servie avec ou sans sucre. Entre 3 et 4 €/litre pour de la naturelle, sans additifs. Et 2 €/litre, voire moins pour des horchatas industrielles.

Étant un grand consommateur de lait de vache, je ne consomme pas régulièrement de boissons végétales. Mais il m’arrive d’en acheter pour mes invités et j’en goûte avec plaisir. Malheureusement, leur goût ne m’a jamais véritablement convaincu. Néanmoins, je pense qu’il vaille le coup d’en acheter, ne fusse que pour goûter et pour élargir un peu plus ses horizons.

Connaissez-vous d’autres boissons végétales ?

Si vous voulez en savoir plus sur le lait, je vous invite à consulter l’article que j’ai écrit sur le sujet.

Pour plus d’informations au point de vue santé, demandez conseil à votre médecin ou à votre nutritionniste.

Cet article vous a plu ? Partagez-le autour de vous. 😉 Merci beaucoup !

Au plaisir !

Crédits image : bigfatcat

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire