À propos

Bonjour,

Je m’appelle Arnaud Rasson et je vous souhaite la bienvenue sur mon blog « Cultive ton Goût ».

À travers ce projet, je souhaite vous emmener à la découverte des secrets du goût et des plaisirs de la table. L’objectif est d’apprendre ensemble à sélectionner, comprendre et savourer pleinement ses aliments et ses boissons.

À mes yeux, se cultiver c’est apprendre, être curieux et être en éveil de façon permanente. C’est en quelque sorte un des secrets de la jeunesse éternelle.

Le goût, quant à lui, c’est comme un jardin, il faut l’entretenir, en prendre soin et l’observer. Il est une source incroyable de sensations, d’émotions et de plaisir.

Ce blog est-il pour vous ?

  • Est-ce important pour vous de savoir ce que vous mangez et buvez ?
  • Vous voulez rependre en main votre alimentation mais ne savez pas comment faire ?
  • Croyez-vous en une alimentation plus saine, plus naturelle et plus respectueuse de l’environnement et aussi en un avenir plus radieux pour notre génération et celles à venir ?

Alors, ce blog est fait pour vous ! Mes articles vous permettront de :

  • Comprendre ce que vous mangez et buvez au quotidien
  • Sélectionner les meilleurs aliments et les meilleures boissons
  • Manger moins et mieux pour vivre heureux
  • Améliorer votre santé et celle de vos proches
  • Développer vos sens et apprendre l’art de la dégustation
  • Expérimenter les accords mets-boissons
  • Fabriquer des produits vous-même à la maison
  • Devenir plus créatif en cuisine
  • Impressionner votre famille et vos amis et les aider à votre tour
  • Prendre soin de la nature, de la planète et de ses habitants

Qui suis-je ?

Les origines

Arnaud Rasson

Je m’appelle Arnaud Rasson et je viens de Tournai en Belgique, à quelques kilomètres de Lille.

Curieux de nature, quand j’entreprends quelque chose, j’aime y aller à fond, voir grand, rêver et tout faire pour donner vie aux idées qui fermentent dans ma tête.

Depuis tout petit, j’ai plaisir à être à table. La cuisine familiale et les traditions paysannes de mes parents et grands-parents ont bercé mon enfance et mon adolescence. En outre, j’ai toujours connu un potager pour les légumes, un verger pour les fruits ainsi qu’une basse-cour avec des poulets pour la viande et des poules pour les œufs.

Très tôt, mon père nous a appris, à moi et mon frère, à pêcher dans les canaux et rivières de Belgique et de France. Régulièrement, nous ramenions du poisson frais à la maison. Avec respect, il était tué, vidé, nettoyé et cuisiné pour notre plus grand bonheur.

J’ai eu beaucoup de chance de naître dans un tel environnement et suis reconnaissant d’avoir vécu ces délicieuses expériences qui ont forgé mon caractère et ma personnalité.

La révélation

En 2010, j’ai entrepris une démarche personnelle qui a changé radicalement ma vie : comprendre ce que j’ai dans mon assiette et dans mon verre.

J’ai commencé par visionner un nombre incalculable de vidéos disponibles sur le net pour apprendre à cuisiner et faire mes premiers pas dans ce monde. La même année, j’ai réussi à séduire la plus belle des Catalanes en appliquant avec beaucoup d’amour ce que j’avais appris. À présent, nous sommes toujours ensemble. Yeah !!! 🙂

En 2012, je suis parti visiter la Roumanie où j’ai pris une fameuse claque. Là-bas, j’ai été hébergé dans une famille merveilleuse en plein cœur de Bucarest. À ma grande surprise, cette famille était presque entièrement autonome au niveau alimentaire grâce à une parcelle de terre qu’elle possédait en dehors de la ville.

De la production de légumes, en passant par le miel, les œufs, ou encore la viande de volaille, le fromage frais, pour finir par la fabrication de vins et d’eaux-de-vie… J’en ai été marqué ! De retour à la maison, cela m’a donné des idées et devinez quoi… Eh oui ! J’ai eu moi aussi envie de produire un maximum de ce que je consommais.

Le besoin de produire

Rapidement, je me suis mis apprendre à cultiver mes légumes de manière biologique auprès de mon grand-père qui avait plus de 60 ans d’expérience en culture potagère.

Après, j’ai voulu réaliser mes propres boissons. D’abord, j’ai réalisé des apéritifs et des liqueurs maison, puis j’ai fabriqué du jus et du vin avec les fruits du jardin. Pour finir, je n’ai pas pu résister à l’envie de produire ma propre bière.

Le besoin de maîtriser

Malgré les livres que je lisais, je ressentais le besoin de me former pour maîtriser les techniques. Dès lors, j’ai suivi des formations pendant plusieurs années en vinification, microbrasserie, fromagerie et transformation des produits laitiers (yaourts et crèmes glacées). Par ailleurs, je me suis formé en aromathérapie, en herboristerie ainsi qu’en fabrication de savons, de cosmétiques et de produits d’entretien naturels.

Selon moi, fabriquer est un excellent moyen de mieux comprendre les produits que j’achète. Cela me permet aussi de mieux appréhender le travail de tous les artisans qui en ont fait leur métier et de donner ainsi une juste valeur aux produits qu’ils élaborent avec leur cœur et leurs tripes.

En effet, les artisans réalisent des prouesses artistiques et font en sorte de rendre à la nature ce qui appartient à la nature. C’est pourquoi il est de notre devoir de les soutenir et de participer par la même occasion au sauvetage de la planète.

Le besoin de savoir

Aussi, pour aller encore plus loin dans ma démarche, j’ai suivi pendant plusieurs années des cours d’œnologie et de dégustation de boissons spiritueuses, notamment de whisky, de rhum et de gin.

Toutefois, pour la bière, il n’existait pas de formation à l’époque. Donc, je me suis formé moi-même à la zythologie pendant près de 8 ans par les livres, les rencontres, les visites de brasseries, les échanges (Belgique, France, Italie et Espagne), la dégustation et l’analyse de plus de 3000 bières différentes (après j’ai arrêté de compter) en provenance de Belgique et du monde entier.

Plus qu’une passion

À ce stade, vous comprenez bien que le goût est devenu une véritable quête. Quotidiennement, la lecture d’ouvrages spécialisés enrichie mes connaissances et étanche ma soif d’apprendre. Que ce soit dans les domaines précédemment cités ou encore dans d’autres tels que la viande, le poisson, les fruits et légumes, les plantes, les épices, le café, le thé, le chocolat et plus récemment l’art de fumer le cigare et la pipe.

Enfin, pour compléter mon éducation, je pose régulièrement des questions concernant la cuisine, la nutrition et la diététique à ma chère mère puisqu’elle est fine cuisinière et diététicienne-nutritionniste.

Mais je ne vais pas m’arrêter en si bon chemin, je veux aller encore plus loin et continuer à me former et à appliquer tout ce que j’apprends.

Maintenant

Sur ce blog, je vais partager mes connaissances et ce que j’expérimente depuis des années. J’espère ainsi aider le plus grand nombre de personnes à mieux s’y retrouver dans cette jungle alimentaire.

Par ailleurs, je souhaite donner l’envie d’essayer une manière de s’alimenter plus en phase avec notre bien-être. Mais sachez que… L’essayer, c’est l’adopter !

Êtes-vous partant pour un beau voyage dans le monde merveilleux du goût et des plaisirs de la table ? Laissez-moi vous guider dans cet apprentissage des plus délicieux qui soit.

Bon voyage, bonne lecture et belles découvertes à vous…

La vie est belle.

Arnaud

N.B : Je tiens à préciser que des notions de diététique ou de nutrition pourraient être abordées de temps à autre. Cela sera toujours à titre d’information, jamais avec un approche médicale. Pour cela, veuillez vous référer à un professionnel de santé.

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •